Femme fontaine : comment ça fonctionne ?

Depuis quelques années déjà, il a été prouvé que l’éjaculation, n’était pas uniquement réservée aux hommes. En effet, chez la femme, il existe une sorte de liquide qui provient de l’urètre. Ces femmes sont qualifiées de femme fontaine. De quoi est-il question ? Comment ça fonction ? Nous faisons un tour au sein de la physiologie humaine, précisément féminine pour répondre à ces interrogations. 

Quelle est la provenance de l’éjaculation chez la femme fontaine ? 

Bien avant que les scientifiques n’eurent découvert le déroulement de l’ovulation, les idées reçues laissaient penser que l’homme et la femme disposaient d’une semence. Selon ces idées, la semence sortait au cours de la pénétration vaginale au moment de l’orgasme. Si pour l’homme était quasi certain, pour la femme était encore un mystère bien que le kamasutra l’évoquait déjà. 

C’est au cours de l’année 1950, que les résultats d’une recherche permettent de découvrir l’origine de ce liquide. Selon les résultats, le liquide expulsé par la femme, provient du point G. En effet, pendant la baise, ou lorsque la femme a un orgasme, le point G prend du volume et produit ledit liquide. Vous pouvez acheter des objets sexuels sur le site espritsensuel.fr Ce dernier est ensuite expulsé par les voies urinaires. Vous savez sans doute que lors de la stimulation vaginale, il y a des glandes (glandes de Bartholin) qui favorisent la lubrification du vagin en produisant de la cyprine. C’est exactement ce qui arrive lors de la stimulation du point G. Il s’agit des glandes para-urétrales et des glandes de Skene. 

Plus loin dans les recherches de compréhension, il est révélé que les glandes favorisant l’expulsion du liquide s’apparentes à la prostate chez l’homme. Il est alors question e prostate féminine ou de point G tout simplement. 

Femme fontaine : le type de liquide expulsé 

Suite à l’excitation,  l’éjaculat expulsé est incolore et inodore. Il n’a pas de goût. La quantité de liquide expulsée, est variable. L’éjaculation peut être assez abondante et aller jusqu’à 50 ml selon l’excitation sexuelle (cunnilingus, levrette et même anale). Le liquide ne salit pas. De nombreuses femmes fontaines ont été opérées parce que les médecins ont cru qu’il s’agissait d’incontinence urinaire. 

Rapport entre femme fontaine et plaisir

Tout d’abord, toutes les femmes peuvent être des femmes fontaines. En prenant en compte l’anatomie, il y a pas de différence entre la femme fontaine et celle qui ne l’est pas. Il suffit d’une caresse, d’un film pornographique, d’une masturbation des zones érogènes pour voir de la mouille, un fluide dégouliné.

La première fois que l’éjaculation féminine survient au cours d’un rapport sexuel, cela paraît honteux et constitue un frein dans l’obtention du plaisir. Certaines femmes, pensent être en train d’uriner. Ceci étant un véritable handicap au cours de l’acte sexuel.  

Mais, de nos jours, le phénomène est plus compris, car ce dernier apparaît lorsqu’il n’y a une forte excitation. Le liquide expulsé est permet de prendre confiance en soi. Il est la preuve d’un intense plaisir. Vous pouvez donc jouir de plaisir en étant une femme fontaine.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply